LACROIX

La 5G est un axe stratégique du projet « Symbiose » d’usine électronique du futur de LACROIX Group. Retour avec Stéphane Gervais, VP Innovation stratégique de LACROIX Group, sur le partenariat de co-innovation avec Orange sur ce sujet.

Témoignage

Stéphane Gervais
VP Exécutif, Innovation Stratégique

  • Comment s’inscrit le partenariat avec Orange sur la 5G au sein de la stratégie d’usine du futur Symbiose de LACROIX Group ?

    Stéphane_Gervais_VP_Innovation_5G_Orange_LACROIXGroup
    Stéphane :

    Logiquement, quand on parle industrie du futur, on parle d’efficience. Cette efficience passe évidemment par la donnée et par la digitalisation des usages dans l’industrie. Il y a de plus en plus de communication dans l’industrie, et cela implique de « remonter » de gros volumes de données et de typologies très différentes.  Les technologies existantes ne nous permettent pas d’être efficaces sur ces processus de remontées de données : les réseaux de communication ne sont pas assez rapides, ne permettent pas le temps réel, et proposent globalement une faible qualité de service.

     

    En l’état, l’industrie doit donc recourir à plusieurs technologies différentes pour traiter les différents modèles de données. Cela complexifie les interactions et freine l’optimisation des processus industriels. Avec la 5G, on pourra adresser tous les types de données, sans considération de distance, de technologie ou de volume, pour un nombre quasi illimité de terminaux. Cela change significativement la donne et les possibilités de cas d’usages.

  • Justement, quels nouveaux cas d’usages attendez-vous de la 5G spécialement au sein du projet Symbiose ?

    Stéphane_Gervais_VP_Innovation_5G_Orange_LACROIXGroup
    Stéphane :

    On en attend plein ! A titre d’exemple, la 5G devra nous permettre de développer les interactions entre acteurs et machines à distance. Le temps réel et les flux de données accrus permettront de travailler sans se déplacer, par exemple autour de maquettes numériques. Les acteurs pourront ainsi procéder à des tests à distance, de manière collaborative.

     

    De plus, la 5G devra nous aider à intégrer la notion de temps réel dans le suivi des commandes par les clients eux-mêmes. Cette pratique, répandue dans le BtoC est encore trop complexe dans le BtoB en assemblage électronique. Ceci augmentera significativement l’implication du client dans le processus de production pour une efficience opérationnelle globale plus élevée.

     

    Autre cas d’usage attendu, celle de la communication facilitée entre tous les acteurs de la chaîne de valeur, de l’amont à l’aval, jusqu’au client final lui-même. C’est toute la chaîne de valeur de l’électronique qui en sortira gagnante.
    Nous avons donc de fortes attentes du déploiement de la 5G sur le projet Symbiose pour transformer, voire révolutionner, notre industie.

  • Vous employez le terme de co-innovation : qu’est-ce que cela recouvre exactement ?

    Stéphane_Gervais_VP_Innovation_5G_Orange_LACROIXGroup
    Stéphane :

    La co-innovation, c’est l’étape d’après du « simple » partenariat. C’est innover avec nos partenaires , au même niveau, sur une même plateforme de projet, pour faire naître ensemble de la valeur sur des nouveaux cas d’usages. La co-innovation, c’est l’ADN même de la stratégie d’innovation de LACROIX Group. Et la 5G est une formidable technologie pour démultiplier cette co-innovation.

     

    J’attends donc énormément de ce partenariat stratégique de co-innovation avec Orange sur la 5G. Pour le projet Symbiose, évidemment mais au-delà : pour les autres activités de LACROIX Group sur la smart mobility et le smart environment. Ce n’est qu’un début.

Découvrez notre smart blog