LACROIX

3 minutes de lecture

Nous ne croyons pas que la solution à la crise écologique soit uniquement technologique, mais nous sommes convaincus que la technologie est indispensable pour relever les défis environnementaux et sociétaux.

Dans un monde où l’énergie et les ressources sont de plus en plus rares et précieuses, les technologies conservées et développées doivent faire la double démonstration de leur utilité et de leur sobriété.

Dans ce contexte, nous avons établi notre stratégie d’impact positif constituée de 4 engagements :

Nous avons pris des mesures sur chacun de ces 4 piliers. Découvrez ci-dessous les principaux projets en cours !

 

Développer nos activités à impact positif

Est-ce que les produits de LACROIX ont un impact positif ?

Nous avons mis en place l’outil LACROIX Impact Score qui évalue la part de notre chiffre d’affaires réalisée par des produits et des solutions à impact positif. C’est notamment le cas pour les produits de nos activités City et Environment, car les bénéfices qu’ils apportent (émissions de GES évitées, énergie et eau économisées…) sont supérieurs à leur empreinte écologique.

 

Comment quantifier le bénéfice de nos solutions ? 

Face à la prolifération de solutions technologiques dites « à impact », il est essentiel pour LACROIX de pouvoir démontrer que ses propres solutions ont un impact net positif. En l’absence de méthodologie standardisée, nous avons souhaité adopter une méthode de quantification pragmatique, robuste et opposable.

Après avoir étudié 14 méthodes de quantification, nous avons choisi « The Avoided Emissions Framework » (AEF)créée par Mission Innovation, une initiative internationale impliquant 23 pays et l’Union européenne.

Nous testons actuellement la méthode avec 3 cas d’usage et construisons un outil pratique que les équipes pourront utiliser pour quantifier les bénéfices environnementaux des solutions City et Environment.

 

Concevoir des solutions éco-efficientes

Quels sont les principaux enjeux d’écoconception pour les produits LACROIX ? 

L’enjeu est de réduire l’empreinte carbone de nos produits en commençant par se concentrer sur la robustesse / durée de vie, la réduction du poids et des matières dangereuses, la réduction de la consommation d’énergie …

En structurant une démarche à l’échelle du Groupe nous visons à systématiser et renforcer la pratique de l’éco-conception dans l’ensemble de nos activités.

 

Comment LACROIX prend en compte l’écoconception dans le développement de ses produits ?

Des Analyses de Cycle de Vie (ACV) sont systématiquement réalisées lors du développement d’un produit par rapport à une version précédente ou à un produit équivalent.

Nous avons développé une brique écoconception au cœur de notre process de développement produit.

 

Conduire nos opérations de manière durable

Quelle est l’empreinte carbone de LACROIX ?

Nous avons réalisé en 2022 un bilan carbone complet des activités du Groupe (scopes 1, 2 et 3), sur les données 2021. Nous avons utilisé la méthodologie du Green House Gas Protocol, la seule reconnue aujourd’hui par l’initiative Science-Based Targets. En 2021, l’empreinte carbone de LACROIX s’est élevée à 2,357 millions de tonnes de CO2e (y compris la Business Unit Signalisation de l’activité City de LACROIX en cours de cessation en 2022 mais sans l’entité LACROIX North America, intégrée à 100% en 2022).

 

Est-ce que LACROIX a des objectifs de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre ?

LACROIX s’est engagé en mars 2023 auprès de la Science-Based Targets Initiative. Nous prévoyons de soumettre des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre conformes aux Accords de Paris dans le courant de l’année 2024. Pour cela, nous allons engager une démarche ACT.

 

Quelles actions RSE existent concernant les achats d’énergie ?

Par exemple, notre usine Symbiose en France utilise des panneaux solaires, et notre site à Willich en Allemagne se procure uniquement de l’électricité renouvelable provenant de sources hydrauliques.

Par ailleurs en 2023, LACROIX est entré au Conseil d’administration de la SCIC Estuaire Energies. Cette coopérative rassemble plusieurs entreprises de Loire Atlantique pour faire des achats groupés et favoriser l’achat et la production locale d’énergies renouvelables.

 

Quelles actions RSE existent concernant les achats IT ?

Les équipes DSI ont défini une stratégie Green IT qui vise notamment à travailler sur :

  • Les équipements (ordinateurs et téléphones en particulier) : réduire leur nombre, acheter du matériel reconditionné…
  • Les solutions informatiques : les dimensionner par rapport aux besoins réels et les écoconcevoir
  • Les datacenter : choisir des hébergeurs ayant en place une politique environnementale

 

 

S'engager pour nos équipes et nos territoires

Quelles sont les actions mises en place pour promouvoir la diversité, l’équité et l’inclusion ?

La diversité est source de performance. Le programme de mentorat Women @ LACROIX a été mis en place en 2023 pour inciter les femmes à intégrer des carrières technologiques et accompagner les femmes en poste chez LACROIX vers des postes de manager.

En 2022, le pourcentage de femmes managers est de 23%. L’objectif est d’atteindre 40% en 2030.

 

Comment est-ce que le Groupe évalue la perception par les salariés de leurs conditions de travail ?

La satisfaction des salariés est évaluée depuis plusieurs années avec l’enquête interne LACROIX &YOU. En 2022, l’enquête Great Place To Work a été testée sur 3 sites pilotes. Elle a été étendue en 2023 sur l’ensemble des sites LACROIX. L’entreprise s’engage à faire progresser ses pratiques managériales et la qualité de vie au travail sur chacun de ses sites.

Notre objectif collectif est d’être certifié GPTW sur l’ensemble de nos sites en 2030.

 

Quelles sont les engagements de LACROIX concernant notre filière et les territoires ?

Vincent Bedouin, PDG de LACROIX, exerce la vice-présidence de la filière électronique en France. LACROIX joue aussi un rôle actif dans plusieurs instances sectorielles comme Technocampus, WeNetwork, French Tech, Mauges 2050, Forum Economique Breton. Nous avons également mis en place une Démarche Site Engagé avec différentes thématiques RSE (énergie, déchets, alimentation, mobilité, confort de travail) travaillées sur 100% des sites du Groupe.