Allier R&D et expérience professionnelle, c’est tout l’intérêt d’une thèse CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche) dans laquelle Gildas Bengloan s’est engagé.

Depuis 3 ans, il partage son quotidien entre le laboratoire de l’IETR (Institut d’Electronique et des Technologies du numéRique) à Polytech Nantes et l’équipe de développement hardware du bureau d’études de l’Activité Electronics de LACROIX basé à Cesson, près de Rennes.

Portrait vidéo d’un doctorant passionné d’innovation…

Sous-titres disponibles en français et en anglais.

 

Une thèse centrée sur la plastronique et les objets connectés

Quand on demande à Gildas quel est son sujet de thèse, il sourit. « Le titre n’est pas très évocateur, comme tous les sujets de thèse… ». Il travaille sur le développement de solutions rayonnantes compactes pour capteurs polymères industriels.

Concrètement, il s’agit de recherches axées sur le développement d’antennes miniatures qui ont la capacité de s’intégrer directement sur un support plastique lors de leur fabrication. Gildas s’intéresse donc à la plastronique, une discipline qui mélange la plasturgie et l’électronique et qui permet d’assembler des circuits électroniques directement sur des pièces thermoplastiques moulées par injection.

Pour l’Activité Electronics de LACROIX, ce sujet représente une réelle opportunité, la plastronique étant un élément clé dans le développement d’objets connectés. Il s’agit alors pour l’entreprise de renforcer ses connaissances sur cette technologie afin de mieux servir ses clients en IoT.

Ce qui est intéressant avec une thèse, c’est le mélange de 2 cultures : celle du laboratoire qui est orientée sur le raisonnement, et celle de l’entreprise qui est la culture du résultat. Mixer ces 2 visions des choses et des projets permet de faire un pas de côté et de prendre un projet dans sa globalité.

L’exemple de Gildas montre que LACROIX attache une forte importance à la R&D et au développement des liens entre le milieu industriel et universitaire.

LACROIXElectronics_GildasBengloan

Gildas Bengloan

Doctorant en électronique radio-fréquences

2018 : Arrivée au sein de l'Activité Electronics de LACROIX en tant que doctorant

Découvrez d’autres portraits

J'ai eu la chance de grandir professionnellement dans cette entreprise. Pour moi, LACROIX, c’est vraiment une école de la vie !

Wojciech Bielicki, Ingénieur produit principal

Activité Electronics

« Ma satisfaction c’est de pouvoir voir, quand je circule, les produits de signalisation que j’ai designés»

Yann Georges, Référent dessinateur projeteur

Activité City

C’est un métier dynamique, sportif et très enrichissant. Il n’y a pas de risque de monotonie.

Abdoulaye Helbongo, Ingénieur qualité client pour LACROIX Electronics France

Activité Electronics

Ce qui me plaît dans mon travail, c’est la présence des outils digitaux puisque je suis passionné par les nouvelles technologies.

Achref Jebali, Programmeur CMS pour LACROIX Electronics en Tunisie

Activité Electronics

Je suis amené à travailler sur des technologies et des secteurs industriels très variés. C’est ce qui rend le métier challengeant !

Jean-Baptiste Helies, Développeur hardware

Activité Electronics

Dans mon poste, les challenges à relever sont quotidiens. C’est ce qui est motivant !

Stéphane Bonsignori, Approvisionneur Supply Chain

Activité Electronics

LACROIXGroup_nous_rejoindre