LACROIX Group

Stratégie

Le 18 avril s’est tenue l’édition 2019 de l’Orange Business Summit, organisée par Orange Business Services. Cet événement est un moment privilégié de rencontres, de conférences et de démonstrations expérientielles. Nous y étions présents pour une raison bien particulière : avec Orange, nous nous inscrivons dans un partenariat de co-innovation pour explorer dès aujourd’hui les usages de la 5G qui pourront par exemple être déployés au sein de « Symbiose », notre projet d’usine électronique du futur.

Quels sont les enjeux de la 5G ?

La 5G est une évolution des réseaux cellulaires mobiles, compatible et complémentaire des générations précédentes. Elle apportera différentes améliorations (vitesse, scalabilité, sécurité, fiabilité, couverture, capacité, souplesse de déploiement) permettant de nouveaux usages.

A l’origine, la 4G a été conçue principalement pour un usage smartphone. Elle a ensuite été adaptée, par exemple avec la norme LTE-M, pour d’autres usages comme l’Internet des Objets mais n’est pas nativement « programmée » pour cela. Au-delà d’améliorer les débits, la 5G est conçue dès le départ pour de vastes domaines d’application comme l’IoT, l’usine connectée, la réalité virtuelle collaborative en temps réel, les véhicules connectés et autonomes, etc…
Ainsi, elle favorisera la transformation numérique de la plupart des secteurs économiques.

Pour un équipementier technologique comme nous sommes, la 5G amorce un changement profond. Nous y voyons un levier de transformation stratégique pour l’ensemble de nos activités, dont le dénominateur commun est la connectivité entre les objets, l’interopérabilité.

Comment allons-nous expérimenter la 5G au sein de LACROIX Group ?

Nous nous positionnons sur des technologies de pointe qui nous mènent à réaliser des essais sur des cas d’usage de la 5G avec Orange. Ces essais seront notamment réalisés sur le site de production électronique français de LACROIX Electronics :

• Redondance des réseaux dans le but de les sécuriser : nous allons tester l’apport d’une « connectivité ambiante » pour les applications Industrie du Futur. Ce réseau, par ses qualités (débit, latence faible, couverture, sécurité, etc…) devra nous permettre notamment un traitement intensif et plus rapide des images dans toutes les étapes de la chaine de production, au service de la qualité et de la traçabilité de la production.

• AGV – Automated Guided Vehicle : nous allons étudier une première application représentative des spécificités de la 5G, associant potentiellement les équipements de LACROIX City. Il s’agira de tester l’utilisation d’AGV et autres véhicules autonomes en mobilité afin d’optimiser la productivité et la compétitivité de la chaîne.

• Site éco-responsable : nous allons étudier une application représentative du caractère universel du réseau 5G pour connecter différents types de device en association avec LACROIX Sofrel. Il s’agira de tester la connexion d’un équipement existant pour la mesure de la consommation électrique avec une connectivité 5G, pour en appréhender les enjeux technico- économiques et environnementaux.

 

Ces études en vue d’expérimentations sont les prémices de Symbiose, notre projet d’usine électronique du futur. « Avec une usine humaine connectée et responsable, Symbiose est un projet étendard pour la France. La 5G en est un élément phare », déclare Vincent Bedouin, PDG de LACROIX Group.
Si l’étude de faisabilité du projet actuellement en cours est validée, l’usine devrait voir le jour en 2021.

 

Sources : Orange / LACROIX Group