LACROIX Group

Smart Industry Stratégie

Témoignage

Eric Meynet
Chef de projet Symbiose - LACROIX Electronics

Christophe Boy
Manager et consultant lean management & transformation digitale - Business Unit Industry - Scheiner Electric

  • Pouvez-vous nous dire quelques mots sur le contexte du partenariat ?

    Christophe_Boy
    CB :

    Nous avons un lien traditionnel avec LACROIX Group comme fournisseur de produits et nous travaillons déjà ensemble de manière ponctuelle sur des missions de consulting. Nous avons été informés du projet Symbiose il y a plusieurs mois et, sachant que leur site de Montrevault est labellisé « vitrine industrie du futur », nous avons été très intéressé par le projet. Ce sujet est un axe stratégique pour Schneider Electric et nous avons proposé de nous associer à ce projet.

    EMEY
    EM :

    Concrètement, nous avons commencé à travailler avec Schneider Electric sur le projet Symbiose en octobre 2018 avec comme premier objectif de dimensionner le projet. Ensuite, nous avons établi un diagnostic des besoins avec les équipes du site : le résultat nous a permis d’affiner le dimensionnement de la nouvelle usine mais a également mis en lumière la volonté et l’impératif de transformer l’usine actuelle, par rapport à nos objectifs d’optimisation financière, de flux, d’efficacité, avant de transférer dans la nouvelle usine. On aborde alors un changement de culture industrielle globale.

  • Pourquoi avoir choisi de travailler ensemble ?

    EMEY
    EM :

    Schneider Electric était déjà intervenu sur certains sujets d’optimisation ponctuelle sur le site français notamment pour de la formation. Nous apprécions cette collaboration car leurs équipes sont proches du terrain et ils connaissent très bien les enjeux de l’industrie du futur puisqu’ils les mettent en place chez eux et dans d’autres organisations.

    Christophe_Boy
    CB :

    Nous sommes issus du secteur industriel et nous menons également une démarche d’industrie du futur. Symbiose est un projet intéressant pour nous car ce sera la première construction d’usine électronique en France depuis longtemps. Nous intégrer au projet Symbiose est une juste prolongation de notre métier qui consiste à aider les industriels à s’organiser pour être plus performant, avec un volet digital fort pour aller plus loin dans cette performance. L’industrie du futur, c’est ce double enjeu, organisationnel et technologique dans lequel Schneider Electric s’inscrit complètement : c’est un axe stratégique que nous souhaitons développer pour accompagner les industriels.

  • 3. En quoi Symbiose est-elle un terrain d’exploitation idéal pour ce partenariat ?

    EMEY
    EM :

    Symbiose est un formidable vecteur d’accélération de la transformation : c’est un projet concret qui parle aux gens, les objectifs ont été fixés ensemble et tout le monde y va. Schneider Electric est là pour nous aider à la transformation et nous fournir les outils de changement de culture, d’optimisation ou d‘accompagnement pour atteindre nos objectifs.

    Christophe_Boy
    CB :

    Symbiose associe la transformation de l’organisation et la transformation digitale. C’est un cadre très porteur pour nos équipes respectives : les entreprises qui se transforment apprennent et les entreprises qui les accompagnent dans ce challenge gagnent en compétences. Symbiose est un projet passionnant auquel nous sommes ravis de nous associer car la stratégie pour pérenniser l’usine va la rendre rapidement compétitive et attractive. C’est un projet qui s’inscrit dans la dynamique de relancer l’activité industrielle en France : Schneider Electric avait envie de s’associer à ce projet.