LACROIX Group

Smart industry

Le 6 février 2020, LACROIX Group, via sa filiale LACROIX Electronics, et le fonds Sociétés de Projets Industriels (SPI) géré par Bpifrance pour le compte du Programme d’investissements d’avenir (PIA) et de la Banque Européenne d’Investissement (BEI), annonçaient investir 25 millions d’euros dans la création d’une société commune industrielle 4.0. Sa mission : soutenir le développement du projet d’usine électronique du futur SYMBIOSE de LACROIX Group. Magali Joëssel, Directrice des fonds SPI chez Bpifrance, et Nicolas Bedouin, Directeur Général Délégué et EVP Finance de LACROIX Group, décryptent ce rapprochement et la manière dont ce financement illustre le renouveau industriel que nous vivons aujourd’hui en France.

SPI : un fonds pour accompagner les projets d’industrialisation

Le fonds Sociétés de Projets Industriels (SPI), géré par Bpifrance et financé par le Programme d’investissements d’avenir (PIA) et la Banque Européenne d’Investissement, intervient principalement en apport de fonds propres pour accompagner des projets d’industrialisation innovants, comportant une phase de démarrage souvent risquée : création de nouvelles capacités de productions, maîtrise d’une technologie à l’échelle industrielle, développement de nouveaux marchés dont à l’export, de services structurants pour une filière … Avec 800 millions d’euros mobilisés sous forme de fonds propres et quasi fonds propres, le fonds SPI investit sous forme de participation minoritaire dans des sociétés de projets créées en partenariat avec des industriels, pour faire passer leur projet en phase d’industrialisation.
Magali_Joessel_lacroix_group_bpi_symbiose

« Le projet SYMBIOSE est inspirant, à bien des égards. La qualité du projet, sa dimension territoriale et son ambition d’incarner la relocalisation industrielle en France sont des critères déterminants dans notre décision de nous engager aux côtés de LACROIX Group.»

Magali Joëssel
Directrice des fonds SPI chez Bpifrance

Un accompagnement gagnant-gagnant

Pour Nicolas Bedouin, la prise de participation de Bpifrance au projet SYMBIOSE est bénéfique à plusieurs égards. Elle permet d’investir dans un projet de taille encore plus ambitieuse, et d’en partager les risques, ainsi que la gouvernance. En effet, ce partenariat à vocation industrielle conjugue les talents des deux organisations : LACROIX Group apporte sa connaissance très fine de l’activité et son haut niveau de technicité, et la présence de Bpifrance au capital permet une objectivation des choix et des décisions.

Nicolas_Bedouin_lacroix_group_bpi_symbiose

« Le projet SYMBIOSE est un projet d’usine 4.0 au travers duquel nous cherchons à réaliser des percées technologiques.
Les retours sur investissements de tels projets sont plus longs et nous avions besoin d’un financement différent. C’est ce qui nous a poussé vers ce co-investissement avec BPI.»

Nicolas Bedouin
DG délégué et EVP finance de LACROIX Group

SYMBIOSE, un modèle de création de valeur innovant

Le projet porte sur un investissement conjoint de 25 millions d’euros : 15 millions d’euros apportés par Bpifrance et 10 millions d’euros par LACROIX Group. Au centre de la transformation dans la future usine : reconfiguration des flux, robotisation, digitalisation, ouverture d’une ligne de production entièrement dédiée aux grandes séries automatisées et formation de la main d’oeuvre. Les avantages attendus sont éloquents : -12% de coûts de main d’œuvre avec des équipes formées et concentrées sur les taches apportant la plus forte valeur ajoutée possible, -30% de coûts énergétiques, -10% de coûts de transports et -10 jours de couverture de stocks sur les périmètres historiques de LACROIX Electronics que sont le secteur industriel (transport, environnement, des réseaux d’énergie, industrie manufacturière), l’automobile, la domotique, avionique et défense civile, et la santé.

Tout cela permettra de répondre aux enjeux de nouveaux marchés prometteurs dans une industrie en transformation et obtenir, à effectifs constants, une croissance significative du chiffre d’affaires de 30 millions d’euros à horizon 2027.

Nicolas_Bedouin_lacroix_group_bpi_symbiose

« Nous pensons que le projet SYMBIOSE sera d’autant plus puissant qu’il sera un projet étendard de la French Fab 4.0. Avoir Bpifrance à nos côtés permet de mettre encore plus en lumière ce projet et d’honorer son caractère éminemment innovant et ambitieux, tant au niveau technologique que financier.»

Nicolas Bedouin
DG délégué et EVP finance de LACROIX Group