LACROIX Group

Capital Humain Innovation Smart world Stratégie

Une école dédiée à l’intelligence artificielle a vu le jour à Rennes, à l’initiative de Microsoft et Simplon et dont LACROIX Group est partenaire. L’ambition de ce projet ? Accompagner des demandeurs d’emploi à travers une formation gratuite en intelligence artificielle. A cette occasion, Carlo Purassanta, PDG de Microsoft France et Thomas Lesort, VP Exécutif, Ressources Humaines de LACROIX Group, nous livrent leur vision de l’IA en France à travers l’enjeu phare de la formation et la recherche clé des talents.

Témoignage

Carlo Purassanta
PDG de Microsoft France

Thomas Lesort
VP Exécutif, RH, de LACROIX Group

  • Ouverture d’une école d’intelligence artificielle à Rennes

    Carlo-Purassanta
    C :

    Dans notre contexte actuel, le numérique est au cœur de la relance économique et le besoin de nouvelles compétences n’a jamais été aussi important. Les organisations, quelles que soient leur taille ou leur secteur, ont besoin de profils dotés des compétences numériques pouvant répondre aux enjeux qui se présentent aujourd’hui. Afin d’accompagner l’accélération numérique à l’œuvre dans tous les secteurs, nous avons d’ailleurs annoncé notre objectif d’ouvrir six nouvelles Écoles IA Microsoft by Simplon d’ici la fin de l’année, soit 23 au total réparties dans toute la France, et notre ambition de former 1 000 apprenants d’ici 2022.

    Thomas-Lesort
    T :

    Dès le mois de février, nous accueillerons 2 alternants qui vont contribuer à nos projets d’analyse de données sur les univers métier de LACROIX Group. Ce partenariat répond tout d’abord à un besoin de compétence, mais aussi à notre engagement et notre rôle social dans l’accompagnement d’apprenants motivés qui réaffirment un parcours et retrouvent une voie professionnelle. Il nous permet d’intégrer les futurs talents de l’IA et ainsi acquérir des compétences sur des métiers en tension, indispensables pour répondre à nos enjeux stratégiques.

  • La formation : un enjeu crucial pour l’intelligence artificielle

    Carlo-Purassanta
    C :

    85% des emplois qui seront exercés en 2030 n’existent pas encore aujourd’hui. Et nous savons que le numérique, et en particulier l’intelligence artificielle, change profondément les contours de ces futurs métiers. Dans le domaine de l’IA, les besoins en compétences sont cruciaux et ce, dès aujourd’hui. C’est une réelle opportunité notamment pour les personnes en recherche d’emploi ou en reconversion.

    Thomas-Lesort
    T :

    Data scientist ou encore architecte de la donnée, ces nouveaux métiers qui s’appuient sur de nouvelles technologies répondent à une forte demande. Basés sur la smart data, ils permettent d’identifier des informations calculées intéressantes et automatisables. Cela facilite le travail de chacun au quotidien et peut s’appliquer à tous métiers : les nôtres et ceux de nos clients ! A travers ce projet d’école IA émergent des parcours différents des cursus ordinaires. Les jeunes bénéficient d’une formation d’excellence et d’un accompagnement personnalisé. Ils sont passionnés par le sujet de l’IA mais n’ont pas le cursus d’éducation classique, ce qui leur permet d’aborder la technologie sous un prisme différent.